Après la villa Médicis, le vil là m’aide ici.

Vendredi 26 juin matin, les médias sont à fond dans les éditions spéciales suite à la mort de Michael Jackson.
Et qui débarque presque aux aurores dans les studios d’une radio nationale ?
Frédéric Mitterrand !
Il précise qu’il n’a pas utilisé sa voiture de fonction pour venir, il a enfourché son scooter.
Il apprend très vite cet homme, pas pour le coup du scooter qui fait très homme d’affaires (lesquelles ?) parigot,
mais pour le choix (?) de la radio :
Europe 1, la radio du frère du président !
À peine nommé déjà dans l’esprit sarkozyesque, enfin si on peut parler d’esprit quand il s’agit de cet agité.
C’est ainsi, comme Tsarko 1°, le ministre de la Culture privilégie et promeut un média privé.
Quel courage citoyen, quelle conduite exemplaire.

Quant aux outrances médiatiques suivant le décès de Jackson, c’est aussi symptomatique de cette époque de surenchère voyeuriste où les journalistes plus ou moins contraints ne savent plus (pas) que la discrétion est aussi une forme d’hommage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :