Archive pour Villepin blanchi

Touché pas cool ni coulé dans le courant pas très clair…

Posted in mépris, révolte, sarKostique with tags , , , , , , , , , , on 4 février 2010 by eksex

Désolé pour cet inadmissible retard . Pourtant ce ne sont pas les sujets qui manquent .

Sarko et sa clique sont de mieux en mieux installés chez les médias des amis et frère(s) véritables héraut de leur héros et talons!
TF 1 par ci, Europe 1 par là tous, du plus petit, à tout seigneur tout « t’as-l’honneur », au plus grand, se ruent chez les vendeurs de temps de cerveau disponible et autres Elkabbach obséquieux.
Nul ne s’en offusque ou presque.
Le plus beau coup en mode « double appel » revient incontestablement à ce Jean-Claude Marin ci-devant procureur de la République de Paris qui l’a monté avec la connivence, plus précisément la complicité, du même Elkabbach !
Le jour,  l’heure surtout, furent soigneusement choisis ! Peu avant le quart d’heure consacré à la chronique de Nicolas Canteloup !
Tout a été dit, écrit sur cet appel interjeté ou presque.
Le troupeau de journalistes et autre experts analystes ont souligné que cet appel était si ce n’est dicté, au pire télécommandé par le Château sachant que les zélés larbins en quête de promotion et  hochets connaissent les désirs du maître, tout mini soit-il, avant même qu’il les ai exprimés.
Qui s’est révolté de ce viol flagrant d’un des principes de la Justice que s’est permis ce magistrat servile en annonçant une décision judiciaire dans les studios d’une radio on ne peut plus privée ???
Aucun rappel à l’ordre, encore moins de sanction, contre cette insupportable et révoltante intervention dans la forme .
C’est le privilège éphémère des courtisans en mission régalienne.

Pour ce qui est de la phrase de Georges Frêche évoquant son penchant pour Fabius, là encore ruée et curée des médias, tous les médias sur le potentat de la Région Languedoc-Roussillon coutumier des petites sentences souvent choquantes.
Sans défendre l’indéfendable qui n’a d’ailleurs besoin de personne pour se garder des ripostes et attaques qu’il a provoquées, la focalisation médiatico-ploitique sur cette affaire amène à s’interroger sur cette phrase sciemment à double sens.
1) Prononcée il y a plus d’un mois sans soulever la moindre vaguelette ni indignation, cette sentence jaillit subitement dans l’actualité pourtant pas en manque de sujets, ne serait-ce que le tremblement de terre qui a dévasté Haïti, l’anniversaire gâché de Sarko-le-Petit…

2) Qui parmi les français savait que Fabius avait des origines juives et d’ailleurs qui cela pouvait-il intéresser ?
Si Fabius était descendant de catholiques ou de protestants, rien ne se serait passé ! Certaines minorités vagissantes sont à l’affut  du moindre mot pouvant être interprété comme de l’antisémitisme, du racisme…
Inutile d’objecter que si ça avait été le cas, Frêche aurait choisi une autre saillie, ce serait tellement trivial.
Vous ne voyez toujours pas où je veux en venir ?
Quand a été relevée la « formule » ce cette forte tête de mule ?
Qui l’a dénichée ?
L’Express ! L’Express dont le directeur est Christophe Barbier : l’homme a l’écharpe rouge, avant d’arborer la ruban voire la rosette de la même couleur, ce doit être pour s’habituer.
Or ce cher Barbier de servile est devenu héraut également et avec d’autant plus d’aisance et de morgue qu’il a ses entrées au Château en tant qu’ami de Carla !
Ce n’est un secret pour personne.
Au risque de faire passer mes délires pour des réalités, je subodore que la consigne a été suggérée de saisir toutes les occasions, y compris les plus mesquines, pour terminer le travail de démolition totale du P.S. lequel d’ailleurs a suivi la meute quand c’est devenu une affaire quasi nationale.
Farfelu ? Peut-être… ce pendant n’oubliez jamais que SArko est un vicieux machiavélique « déformé » par Pasqua et Chirac spécialistes es coups tordus.
Frêche a même été défendu par le président du C.R.I.F. !

Qui pourra osera encore s’étonner que les français soient toujours plus écœuré de la politique ?