Trop bon Chirac ? Il est temps qu’il en chie et qu’il raque.

Depuis l’acte légal mais néanmoins courageux de la Juge Xavière Siméoni s’opposant au Parquet, c’est le concert des pleureuses de toutes tendances ou presque.
Dont la très jésuite Royal qui veut conjointement le protéger en tant qu’ancien président de la République et  laisser la Justice passer… ce qui est bine le minimum !
Encore et toujours, ceux-là même qui volent à son secours ont provoqué et organisé l’amnésie générale des français !
Qui avait déjà circonscrit une partie importante de la haute magistrature ?
Qui par ce biais a déjà ferraillé une partie de sa batterie de cuisine ?
Qui a  programmé un texte législatif sur mesure pour constituer son immunité présidentielle ?
Qui, à l’instar de  feu  Maurice Arreckx, a joué les vierges outragées en « débouchant son soda » ?
Pour qui l’excellent Laurent Lemesle, ancien proc’ de Nancy, a-t-il œuvré comme conseiller à  la Justice ?

Certains de ses défenseurs  ont le front d’affirmer que juger l’indigent Chirac serait nuisible à l’image de la France à l’étranger ?
C’est vraiment prendre ces étrangers pour des poly-handicapés sourds, aveugles et diminués intellectuellement !
Il suffit de s’informer dans les médias étrangers qui savent encore un peu où est la France et ce qu’elle est pour se rendre compte qu’ils ne sont pas du tout dupes.
Ce serait au contraire une saine  et salutaire mesure que d’apurer judiciairement les comptes de ce Monsieur qui lui n’a jamais compté ni  les valises de billets, particulièrement destinées au RPR *, ni les dépenses de toutes sortes car son légendaire appétit ne s’exerçait pas qu’à table !
Certains ont payé pour lui et pour la forme.
Quant à la cassette Méry, le décès providentiel de son producteur-acteur lui a permis d’égayer fugacement le festival de Kahn pui de disparaître à jamais en rejoignant dans la tombe celui qui avait préparé ses arrières !
Le mot décence a lui aussi disparu du vocabulaire politique.
Un tel comportement irresponsable et inconséquent est au moins aussi délétère pour la réputation de la France,
ou ce qu’il en reste.

Cette affaire, car il n’y en a qu’une, n’a que trop tardé d’autant plus qu’elle a été sciemment saucissonnée.

Madame Siméoni,
même si l’action s’éteint de par le dévoiement du pouvoir pour lequel vous vous dévouez,
la France doit vous dire MERCI.
Merci d’incarner l’indépendance et la conscience professionnelle du juge, la droiture et le sens du devoir pour que le peu qui restait de ce pantagruélique magouillage pour qu’il ne se termine pas en magistrale « rature » ** .

* R.P.R. = Ramassis de Pourris Ringards
** rature = ratage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :