La com’ qui déconne puis dégomme.

Nous assistons à un juste rétablissement des faits et du choc en retour d’affirmations péremptoires sur les vertus républicaines sans cesse bafouées pour ne pas écrire violées.
Le « min-maître-et-talons » n’a toujours pas pris la mesure de la puissance de l’informatique et d’internet, il doit en être resté aux faux listings des comptes non publiés, et en principe interdits, de Clearstream.
Non seulement les parlementaires semblent de moins en moins aux ordres, à confirmer lors des prochains votes à l’Assemblée, mais les médias y compris « Inter Val », pardon France Inter, sont prompts à réagir.
Il s’agit en particulier de la énième tentative de népotisme flagrant concernant la direction de cet É.P.A.D. où notre très intègre « trépidant-de-l’arrêt-public » veut faire trôner le petit prince Jean. Les discours et autres prônes sur les lycées, la promotion au mérite… seraient l’apanage de la France expulsant implicitement les bien nés, les héritiers et les fils de !
Perdu.
Il a tout fait pour ne pas traîner de casseroles politiques ou autres alors que depuis quelques mois, ce sont des gamelles à répétition qu’il ramasse.
Le premier procès de l’affaire appelée à tort Clearstream sera-t-il le coup de grâce à (s)ces boniments de mauvais rhéteur égotiste ?
Nous pouvons en douter…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :