Total… recall !

Après le naufrage de l’Érika et la poluution des côtes françaises, l’explosion de l’usine AZF de Toulouse, la fuite dans la raffinerie de Donges  (17/03/2008) hier l’explosion sur le site de Carling en Moselle et aujourd’hui vendredi 17 juillet 2009, la fuite à Gonfreville l’Orcher !
La liste, ici loin d’être exhaustive, ne semble pas prête d’être close.
Total est un énorme groupe pétrolier donc dispose de nombreuses installations (en général classées) donc susceptibles de « subir » des incidents de gravités diverses.
Cependant, cette succession d’incidents et d’accidents ne peut qu’inquiéter alors que Total bat chaque année des records de bénéfices sur notre dos, il semblerait que les lignes budgétaires relatives aux investissements dans le domaine de la sécurité soient de moins en moins dotées.

Vous ne viendrez plus chez nous c’est l’bazard !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :