Julien Coupat reste embastillé.

Loïc Sécher aussi…

Les excellentes nouvelles continuent à nous réjouir !

  • À la Société Générale, Daniel Bouton et ses complices se sont… déboutonnés ! Ils renoncent à « leurs » stock options bien que paraît-il  nous ne comprenions rien à leurs magouilles !
    L’affaire s’est passée en deux temps. Après s’être fait attribuer ces cadeaux impériaux, ils ont simulé un geste de bonne volonté en refusant de les exercer tant que l’État aidera financièrement la banque alors que statutairement ils ne pouvaient y « toucher » pendant 3 ans.  Si ce n’est pas de la provocation, c’est une indécente agression de l’immense majorité des citoyens, surtout par le sieur Bouton toujours en place et pas incarcéré lui
    ! Second temps, ils renoncent publiquement à cette manne avec lettre aux salariés… et petite indignation très spirituelle de Lagarde des fonds. Quel accord financier secret a-t-il été passé pour qu’ils en arrivent enfin à ce renoncement ? Merci de nous éclairer.  Si elle reste Générale, la Société ce n’est plus à satiété pour les faisant fonction (ou tentant de la faire) de dirigeants .
  • Le carburant E10 (90 % d’essence sans plomb et 10 % d’éthanol) « écolo » devrait arriver sur le marché en avril. Outre le fait que beaucoup de stations ne sont pas prêtes à le stocker et à le distribuer, une personnalité du monde pétrolier annonçait que ce carburant ne pouvait circuler par oléoducs qu’il fallait donc d’avantage de camions citernes !
    BRAVO pour le bénéfice écologique. Quant au tarif prévu, il tournerait autour de 1,10 € le litre et, naturellement toutes les voitures ne pourraient l’utiliser au mieux, un certain nombre de celles fabriquées depuis l’année 2000 !
    Pendant ce temps l’Allemagne abandonne son projet de craburant… E10.
  • La liste des boîtes qui ferment ou vont fermer ne cesse de s’allonger dangereusement. Les raisons invoquées n’étant d’ailleurs pas toujours très crédibles. La révolte monte car il ne restera plus que la violence pour réagir car notre héros Zorro Zébulon Zéro est d’une impuissance flagrante malgré…
    les exercices de rééducation périnéale…
  • Une seule boîte, une petite, très petite entreprise, ne connaît pas la crise.
    Pourtant, celle-là, ça nous ferait tant de bien qu’elle ferme car elle est génératrice d’extrême pollutions sonore et visuelle. Vous avez certainement deviné.
    GAGNÉ !
    Il s’agit bien de Frédéric Lefèbvre et sa dysenterie verbale chronique.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :