Toutes affaires cessantes ou presque

LOIN D’êTRE, SEUL(E) 8 EST EN FUITE. LA TENTATION EST GRANDE DE FAIRE DU NEUF qui couvrira discrètement le vieux, les vieux contentieux, les vieilles affaires qui n’ont que trop attendu dans le couloir de la mort par étouffement programmé.
Pourtant rien ne change et ne va changer, d’autant que les principales affaires sont concentrées en Île-de-fRANCE, à Paris essentiellement.
Mais après tant d’autres courtisans en robe de cour avant lui, l’incorruptible Courroye (…de transmission des désirs de l’exécutif) contrôle fermement les dossiers probablement jusqu’à l’oubli.
STOP à la présomption d’innocence conçue sur mesure par les politiques pour les politiques sans distinction de parti, d’appartenance, de sensibilité…
Sans ordre ni limitation, Chirac et ses turpitudes à la mairie de Paris, Poncelet et ses accointances avec certain entrepreneur, Laporte et les casinos, Neuilly et son promoteur fétiche
et l’appartement équipé à prix d’amis, l’UIMM, EADS, Santini toujours en instance, Huchon qui s’en est fort bien sorti, les comptes bien protégés au Liechtenstein…
Pendant ce temps, combien de présumés innocents en « préventive », combien de gardes à vue abusives, combien d’enquêtes préliminaires qui le restent, combien d’enquêtes bâclées suivies de condamnations expéditives sur la seule fois des forces de l’ordre…
Symboles de ces dérives sécuritaires Julien Coupat, Yldune Lévy sont toujours incarcérés; le sénateur Pasqua, l’ancien président nécessiteux (1) Chirac toujours libres, Marchiani bientôt « « élargi ». Idem pour les responsables de la crise , pas les employés tel Jérôme Kerviel, toujours à leur poste, à l’abri de toute poursuite, de toute confiscation de biens, de la moindre intention de remboursement !
Comment ne pas être révolté contre tout le système imbriquant politique et finance, celle-ci tenant l’autre sous son joug ?

Bien que déjà ancien (avril 1996), le livre de Denis Robert est toujours d’actualité :

« Pendant les affaires, les affaires continuent… » Difficile d’avoir raison !

(1) « Squatte »  toujours gratuitement un des appartements de la famille Hariri quai Voltaire à Paris et ne s’est toujours pas baigné dans la Seine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :