Grise la crise, petit dur et veau doux…

Encore et toujours la crise…
mais une question absente de tout média.
Les faits :

toutes les places financières connaissent la situation économique de l’État français;
méfiantes, les banques ne se prêtent plus entre elles, c’est ce que nous ont rabâché politiques et journalistes;
Sarkozy parvient à « se » faire prêter des millions d’euros…

€… que cache cette charité aussi « naturelle que spontanée » ?
Certainement pas un cadeau désintéressé de ces « banksters » que les gesticulations et bravades orales du « petit’hon » impressionne voire terrorise !

Quant au travail le dimanche, le « trépidant de l’arrêt public » prend l’exemple des courses en Belgique, étrange qu’il n’évoque pas l’Allemagne qui ne se limite pas au dimanche !

Dans la rubrique futilité Sarko a porté plainte et relancé en appel cette histoire de poupée vaudou à son effigie parce que ce n’est pas le citoyen Nicolas Stéphane Sarközy de Nagy Bocsa mais pour atteinte à l’image de la fonction de président de la République !
Comme s’il n’était pas le premier à porter atteinte à la fonction ! Inutile d’en faire l’historique tant que l’aventure n’est pas terminée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :